Arpinum, atelier logiciel.

on 5 novembre 2013 Blog with 0 comments

Aujourd’hui, nous avons le plaisir de vous présenter Arpinum, un atelier logiciel qui fréquente depuis quelques mois les locaux de Coolworking.
 

Bonjour les arpinumiens, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Nous sommes Arpinum ! C’est à dire une bande de développeurs passionnés et expérimentés, aimant des trucs de geek et les lolcats.

Parlez-nous d’arpinum

Ok, arpinum est une société qui a fếté ses 3 ans. Au départ nous étions éditeur de différents logiciels, et fort de cette expérience nous aidions des équipes à mieux faire leur travail. Dorénavant nous nous concentrons sur une seule activité : l’atelier logiciel. L’approche consiste à fabriquer d’excellents logiciels, pour des clients qui ont compris, grâce aux différentes techniques que nous avons acquises au cours des années. En gros, nous pouvons résumer ça à l’approche du software craftsmanship.

Qu’est ce qui vous a motivé a créé Arpinum ?

Nous avons fondé cette société à l’origine car nous étions excédés de la manière dont sont fait les développements logiciels en général. D’un point de vue purement technique tout d’abord, la plupart des logiciels sont bugués, en retard, et livrent que marginalement de la valeur. Beaucoup d’utilisateurs perçoivent l’informatique en entreprise comme une souffrance, et on ne peut pas vraiment leur en vouloir. Quand on étudie ensuite la manière dont sont faits ces logiciels, tout s’explique : des développeurs inexpérimentés sont jetés en pâture aux désidératas de chefs de projets prenant leurs souhaits pour des faits. On ajoute à ça l’impossibilité de parler aux véritables utilisateurs, et le tout cadré dans de bon gros forfaits empêchant toute gestion des changements qui arrivent immanquablement dans un projet de développement, et c’est comme ça que nous obtenons ce résultat. Ceci n’est pas une caricature, c’est la manière standard de fonctionner de la plupart des SSII, des Web Agencies, et d’un certains nombre d’équipes internes.
D’un point de vue humain, il ne faut pas s’étonner alors que tant de jeunes développeurs considèrent cette activité comme dégradante, et horrible, et cherche le plus vite possible à ne plus coder. Il ne faut pas chercher plus loin la pénurie de développeurs talentueux et expérimentés sur le marché. On pourrait aussi parler du danger de confier tant d’aspects de nos vies à ce genre d’équipes, ou des accidents graves causés par tout ceci, mais nous allons trop nous étaler 🙂

Donc nous avons créé Arpinum pour promouvoir une autre manière de voir les choses. Notre approche au départ agile, se tourne plus maintenant vers le software craftsmanship, c’est à dire l’agilité faite correctement, par des développeurs, et non pas des commerciaux.
Nous faisons d’excellents produits, pour des clients qui ont compris.

Parlez-nous de vos prestations

En tant qu’atelier logiciel, nous faisons donc des produits de A à Z. C’est à dire que nous aidons si besoin le client à peaufiner son idée, puis à prioriser ses besoins. Nous pouvons ensuite partir sur un cycle de développement rapide, où nous livrons toute les semaines au minimum une version du logiciel qui fonctionne (ça paraît évident, mais pas tant que ça à priori). Cela nous permet de confronter le produit aux utilisateurs, et de l’améliorer en fonction. Cela veut aussi dire que nous savons mettre en place des infrastructures pour héberger les produits.

C’est une offre assez complète finalement 🙂

Pourquoi coolworking ?

Déjà d’un point de vue purement pratique, travailler en centre ville, c’est génial. Ensuite, le souci de faire une location classique, c’est l’enfer des baux commerciaux à 3 6 9 ans, sans compter des frais aberrants, qui nous empêchent d’avoir la flexibilité dont nous avons besoin. Ensuite, bah le coworking c’est tout simplement agréable : c’est agréable de croiser de nouvelles têtes, de participer aux apéros, de discuter tranquillement à la machine à café.