Coolworking s’agrandit !

on 27 septembre 2016 Blog with 0 comments

On n’en avait pas trop parlé jusqu’ici, mais ça y est, Coolworking s’agrandit ! L’espace qui comptait jusqu’à présent 300m² pour une cinquantaine de postes dispose aujourd’hui de 175m² et de 24 postes supplémentaires.

Un peu d’histoire…

Quand je repense au chemin parcouru depuis notre premier local de la rue Esprit des lois, je me dis que mes associés et moi ne nous étions pas trompés. En effet, en 2012, Bordeaux ne comptait que deux espaces de coworking Com la lune et “feu” le Hub Rocket. Ayant moi-même été client du Hub Rocket j’ai rapidement compris que le coworking n’était pas qu’une mode, mais plutôt une vraie révolution dans le monde du travail et de l’entrepreneuriat. Du coup, nous nous sommes lancés. J’ai quitté ma boîte, une SSII parisienne et aidé par mes deux associés, nous avons commencé l’aventure Coolworking de zéro. Il nous a fallu trouver un local, mettre la main à la poche, emprunter de l’argent, aménager le local et le 19 novembre 2012 nous ouvrions officiellement Coolworking au public. Nous étions localisés rue Esprit de Lois dans un local de 160m² et affichions à l’ouverture le chiffre incroyable de… deux coworkers !

Heureusement, beaucoup d’autres coworkers se sont installés ! Au premier trimestre de l’année 2014, alors même que nous commencions à trouver un tant soit peu de stabilité, nous avons décidé de nous agrandir. En effet, la demande était croissante et notre local clairement pas optimal. Donc pour la seconde fois, il nous a fallu trouver un local, mettre la main à la poche, emprunter de l’argent, aménager le local et le 15 décembre 2014, nous ouvrions officiellement Coolworking version n°2 au public. Mais cette fois-ci, il y avait déjà plein de coworkers 🙂

Durant l’année 2015, nous n’avons cessé de faire évoluer l’espace et notre offre pour répondre le mieux possible aux contraintes de nos coworkers. Nous nous sommes dotés d’une cuisine équipée (plaques à induction, four, réfrigérateur, etc.), d’une salle de bain, de salles de réunion, etc. Nous nous sommes également stabilisés financièrement et j’ai même commencé à me payer en aout 2015 ! Ah oui, je ne vous l’avais pas dit, mais depuis le début, je n’avais pas gagné le moindre centime avec Coolworking. Merci le statut de chômeur créateur d’entreprise ! Il est clair que je n’aurais jamais pu vivre “l’aventure coolworking” sans les allocations chômage.
Vous l’aurez compris, on n’a jamais un sous de trop, mais l’espace a atteint un rythme de croisière. On a toujours de la demande mais de moins de place car les coworkers se plaisent chez nous et ça fait plaisir !

Le premier trimestre 2016 continue sur ce rythme et on commence à vraiment manquer de place. “Problème de riches” me direz-vous ! Pas tout à fait faux, mais pas complètement vrai non plus. Devant la montée croissante de la “concurrence”, il nous faut, pour rester attractifs, proposer toujours plus de services et de prestations en conservant des tarifs accessibles. Parce-que des 2 ou 3 espaces de coworking de nos début, Bordeaux compte aujourd’hui plus d’une trentaine d’espaces (ou de sociétés qui prétendent faire du coworking) ! Notre seul levier de croissance est alors l’extension. Ca tombe bien, il y a de la surface libre dans l’immeuble ! Donc pour la troisième fois, il nous faut mettre la main à la poche, emprunter de l’argent, aménager le local et le 19 Septembre 2016, voilà la troisième mouture de Coolworking prête à accueillir du public !

Si vous voulez rejoindre l’aventure Coolworking,

venez essayer gratuitement !