Interview de Marie-Charlotte Tomasi, fondatrice d’Offic’in

on 7 décembre 2015 Blog with 0 comments

Bonjour Marie-Charlotte peux-tu te présenter?

Bonjour, Marie-Charlotte, j’ai 26 ans. Après avoir travailler dans deux startups (Duodej – FreeApps365) en tant que responsable Marketing et de Communication, et dans un laboratoire pharmaceutique, Laboratoire Teva. J’ai décidé de me lancer dans l’entreprenariat en montant Offic’In avec mon père (pharmacien).

Peux-tu nous expliquer ce qu’est Offic’In?

Offic’In est le premier réseau de pharmacies innovant et digital. Offic’In représente la pharmacie du bien être et n’est plus seulement un lieu de destination en relation avec la maladie.

Nous souhaitons aider les pharmaciens à se remettre au goût du jour avec l’utilisation d’une App Mobile qui propose le scan d’ordonnance avec la commande à retirer 2h plus tard dans la pharmacie du réseau la plus proche, la géolocalisation, et l’utilisation de IBeacons pour l’envoi d’offres promotionnelles ciblées. Nous allons aussi mettre des bornes tactiles au sein des pharmacies afin de recruter un maximum de datas sur les consommateurs de santé et nous offrons à nos pharmaciens partenaire la possibilité de vendre leurs produits en ligne avec l’option livraison et click & collect. Enfin, nous voulons instaurer la vente d’objets connectés e-santé en pharmacie.

Nous aidons aussi le pharmacien en terme de gestion de l’équipe officinale (RH), négociations commerciales avec les différents laboratoires partenaires, merchandising, environnement légal…

Le but étant de satisfaire à la fois le pharmacien avec des outils qui boostent son business (augmentation du panier moyen, négociations commerciales préférentielles…) et le consommateur de santé avec une rapidité de service, une plus grande disponibilité du pharmacien…
Enfait on est un peu les hipsters de la pharmacie on garde le pharmacien vintage avec des objets connectés et de l’innovation autour de lui !

 
officin-websummit

Comment t’est venue cette idée?

Le constat d’une pharmacie old school nous ai venu avec mon père, lors d’un barbecue. Nous discutions de l’avenir de la pharmacie et nous avons choisi d’aider les pharmaciens avec un réseau innovant. Aujourd’hui, nous avons constaté que les pharmaciens se sentent seuls face aux géants de l’industrie pharmaceutique. Et les consommateurs de santé considèrent la pharmacie comme un lieu synonyme de maladie et non de plaisir. Le but était pour nous de changer cette vision de la pharmacie et de la rendre plus forte face aux laboratoires.

Peux-tu nous présenter l’équipe qui travaille sur Offic’In?

Nous sommes 2 fondateurs, Pierre, et moi. Pierre est pharmacien depuis 35 ans, il aide à orienter les idées et il réalise les négociations commerciales avec les laboratoires.

Pourquoi Coolworking?

Lorsque que j’ai visité le Coolworking, j’ai eu un coup de coeur ! L’espace de travail est vraiment sympa et agréable. Il est possible de travailler sérieusement, de faire des rencontres, de partager etc..
J’ai aimé cet esprit d’échange et de partage, d’ailleurs l’application est développée par Loic d’Appsido que j’ai rencontré au Coolworking.
Et bien sur j’adore les apéros du coworking, la meilleure occasion pour rencontrer tout le monde !

Un dernier mot?

Nous sommes sélectionnés pour le WEBSUMMIT 2015 à Dublin du 3 au 5 novembre, le plus grand rdv de startups mondiales ! Donc on représentera l’écosystème start-up bordelais et le coolworking !