Interview de Vanessa Lunardelli, community manager Freelance

on 25 mars 2014 Blog with 0 comments

Bonjour Vanessa, pourrais-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour, je suis Vanessa Lunardelli, rédactrice, community manager et chef de projet web indépendante depuis 2012. J’ai 33 ans, j’habite Bordeaux et j’ai un enfant qui a 10 ans.

Peux-tu nous en dire plus sur ton parcours ?

Après des études en commerce et un passage à la fac je me suis orientée vers la communication, plus particulièrement multimédia au sein de l’ISIC de l’Université Bordeaux 3 (Institut des Sciences de l’Infocom). A l’époque je rêvais de journalisme mais le web ne me paraissait pas si éloigné.

Lors de ces 3 années de formation professionnelle (licence, maîtrise, master 2), j’ai beaucoup appris sur tous les métiers du web et du management tout en gagnant en maturité.

J’ai effectué mon master 2 en alternance puis j’ai été chef de projet web pendant 5 années environ en agence internet tout en me spécialisant dans l’éditorial (rédaction, blogging). Lors de ma dernière expérience j’ai même été une chef de projet web dédiée en grande partie aux projets éditoriaux.

Travailler en agence web m’a aussi permis de travailler d’autres aspects que la gestion de projet et l’éditorial : le référencement par exemple.

Puis les réseaux sociaux sont arrivés en force et en tant que productrice de contenus il m’est venue naturellement à l’idée de les partager sur ces outils. J’ai appris par moi-même.

Qu’est-ce qui t’a amené à te lancer à ton compte ?

Après un licenciement je ne trouvais pas de postes mais plutôt des missions en rédaction et community management. J’ai décidé de les accepter en attendant mieux. Au final je n’ai pas trouvé mieux (de CDI je veux dire), les missions confiées ont grossies et mon statut d’indépendante me convient très bien aujourd’hui.

Qu’est-ce qui te plaît le plus dans le statut de Freelance ?

Ce qui me plaît le plus c’est que pour l’instant je ne suis pas à plein temps et je peux profiter d’espaces de liberté, m’occuper de ma famille.
J’aime aussi l’indépendance que cela procure, la possibilité de gérer son temps et ses dossiers comme on veut.

Quels sont tes outils de prédilection ?

Mon ordinateur portable et le Wi-Fi ne me quittent bien-sûr jamais (rires). Au delà de cela j’utilise beaucoup Google Drive et Dropbox pour stocker mes documents puis bien sûr les réseaux sociaux et tous les outils qui peuvent aller avec (Tweetdeck, ManageFlitter…).

Qu’est-ce qui t’a amener à Coolworking ?

Peu après le lancement de mon activité j’ai testé certains centres de coworking mais je n’avais hélas pas les moyens d’investir.
Puis depuis 2013, l’un de mes clients principaux est une start-up hébergée au Coolworking, j’y viens donc plusieurs fois par semaine.

En tant qu’indépendante, quelle est ta vision du coworking ?

Au départ le coworking était plus une curiosité et puis c’est vrai que je me sentais un peu seule. Il m’était des fois pas facile de me motiver, surtout que j’avais peu de clients au tout début. Je le voyais un peu comme une contrainte toutefois (devoir s’affairer, se déplacer), puis au final c’est un cadre de travail que j’apprécie beaucoup. A la maison, il y a le chat, la vaisselle à faire… Au bureau je suis bien plus concentrée !

Pour moi le coworking c’est avant tout un espace de travail qui me permet de rencontrer clients et collaborateurs, d’échanger. C’est aussi un moyen de rencontrer d’autres entrepreneurs, d’autres personnes tout simplement.

Si vous souhaitez en savoir plus sur mon parcours et mes services, je vous invite à consulter mon CV ou mon profil professionnel.